vendredi 13 août 2010

SORTIE MYCOLOGIQUE : 12 AOÛT 2010 - MÉGANTIC

Dans le cadre de mes vacances à Mégantic, je n'ai pas pu résister à cueillir quelques champignons... en fait... "une quantité astronomique de champignons" serait plus appropriée ! Nous sommes arrivés sous la pluie battante au camping. Première découverte en moins d'une minute après notre arrivée : une petite talle de lactaires saumonés tout juste derrière notre terrain. Étant donné la forte pluie, il était hors de question de monter la tente et nous sommes donc partis en éclaireurs dans la forêt.

La forêt était mixte à prédominance conifères (cèdres, sapins). Le sol était recouvert de tourbe de sphaigne et à travers les racines des arbres, on pouvait parfois observer un petit ruisseau qui courait tout juste sous le sol. Avec la pluie abondante qui tombait à ce moment, pas besoin de dire que l'environnement était très humide ! Les lactaires saumonés (Lactarius thyinos) et les lactaires des épinettes (Lactarius deterrimus) était très présents, particulièrement dans les endroits les plus humides (là où on voyait l'eau affleurer). Il y avait aussi une bonne quantité de russules, quelques bolets blanc de neige (Leccinum holopus), des bébés pieds de moutons (Hydnum repandum) et une quantité phénoménale de chanterelles en tube (Craterellus tubaeformis) dont nous n'avons cueilli que les plus grosses, laissant les autres grandir en vue de les cueillir avant notre départ.

Première récolte : lactaires saumonés, chanterelles en tube et bolets blanc de neige

La cueillette précédant notre départ a été très prolifique. Les chanterelles en tube avaient grandi un peu, ce qui nous a permis d'en ramasser au moins 1 kg. Quelques bolets ont aussi croisé notre chemin (holopus et scabrum) ainsi que de jolis lactaires couleur de suie (lignyotus).

Cette forêt était sans contredit le paradis de la chanterelle en tube. Parfois, il y en avait tellement que le sol était complètement jaune par endroit.

Le lactaire couleur de suie est facile à reconnaître avec son joli chapeau cacaoté


Les lactaires étaient très présents sur le terrain. Ce lactaire à papille foncée côtoyait les lactaires saumonés, des épinettes, à lait soufré, couleur de suie et d'autres qui n'ont pas été identifiés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire