vendredi 14 mars 2014

PÊLE-MÊLE - PHOTOS D'AUTOMNE 2013

Voici présentées pêle-mêle quelques photos d'automne que j'ai prises lors de nombreuses sorties qui n'étaient pas nécessairement orientées vers la mycologie. Avec toutes les belles et chaudes journées d'automne qu'on a eu, je n'ai pas pu me retenir d'aller faire de la randonnée presque à tous les weekends. J'ai bien fait de faire le plein de soleil en prévision du rude hiver que nous avons connu par la suite !

La fois où le soleil s'est couché alors que j'étais encore au point de vue (Mont Sourire à St-Donat) et que j'ai eu peur de rester prise en forêt à la noirceur !




Le sentier de l'Ours à Ste-Émilie. Un peu bouetteux et smoocheux par endroits, mais beau sentier dans l'ensemble.




Un arbre envahi par les polypores

Jeunes galérines automnales (appelée aussi galérine marginée), champignon hautement toxique

Pholiotes

Trémelle mésentérique

Léotie visqueuse (le chapeau semble noir, mais il est vert forêt)

Et pour terminer, quelques clichés au sentier de la rivière Swaggin à St-Côme, mon sentier préféré en automne.









Léocarpie fragile

Hydne ombiliqué

Pleurote petit nid

Géoglosse, microglosse ou trichoglosse ?

Polypore des brebis (comestible mais souvent plein de vers)

SORTIE MYCOLOGIQUE : ST-CÔME - 4 SEPTEMBRE

L'année 2013 a été très prolifique en matière de champignons. Lors de cette sortie à St-Côme, j'ai vu un nombre astronomique de russules et de clavaires. C'en était hallucinant ! Malheureusement, j'ai trouvé bien peu de comestibles intéressants, mais mon énorme hydne sinueux a fait ma journée. On peut facilement confondre les hydnes sinueux et les hydnes ombiliqués, deux champignons comestibles qui se ressemblent beaucoup. Les deux possèdent des aiguillons sous leur chapeau et une couleur qui va du blanc à l'orangé. L'hydne ombiliqué se distingue par sa plus petite taille et la présence d'un "nombril" (d'où son nom) au centre du chapeau. L'hydne sinueux est pour sa part plus gros et beaucoup plus charnu. De plus, je le trouve moins amer, mais semble-t-il que mon entourage ne voit aucune amertume dans aucun des deux.


Clavaires petite langue

Clavaire fusiforme, présent en très grande quantité cet automne

Clavaire étroite

Russule de Peck

Bébé russule de Peck

Tricholome de Davis

Vesse-de-loup perlée

Hydne noir

Bolet à pied jaune vif, un comestible que j'aime bien (et je ne suis visiblement pas la seule !)

Mon gros hydne sinueux (pied de mouton)

Aiguillons de l'hydne sinueux



Ma cueillette : lactaire couleur de suie, chanterelle en tube, pied de mouton et armillaire ventru

SORTIE MYCOLOGIQUE : NOTRE-DAME-DE-LA-MERCI - 1ER SEPTEMBRE

Avec beaucoup de retard, je vous présente quelques billets qui datent de l'automne 2013. Des problèmes informatiques m'empêchaient de traiter mes photos de façon efficace, mais j'ai maintenant trouvé une alternative. Voici donc une sortie que j'ai faite le 1er septembre dernier, lors d'une des très nombreuses journées parfaites que nous avons eu (non mais on a tu été assez gâtés l'automne dernier !).

D'abord quelques clichés de la rivière et du sentier.




La rivière Ouareau, vue par Edvard Munch




Le temps des cerises battait son plein

Fruit de trille

Bébé amanite

Entolome saumon

Détail d'un bolet peint

La trémelle palmée

Une des nombreuses énormes russules à pied court. Remarquez la limace qui habite le pied ainsi que les deux gouttes visqueuses sur le côté droit du chapeau.