vendredi 6 mai 2011

SORTIE PRINTANIÈRE : MASCOUCHE - 6 MAI

Ça y est, j'ai vu mes premiers champignons frais !! En fait, je les ai vu hier à Terrebonne (des trémelles, des corticies rouges et des tas d'oreilles de judas), mais il pleuvait et je ne pensais pas en voir alors je n'avais pas amené mon appareil photo. Je l'ai regretté ! Toutefois, je l'ai amené aujourd'hui. Les observations ont été moins abondantes, mais c'est fait, j'ai photographié des trémelles de l'année !

Je suis allée au parc de l'Étang du Grand Coteau qui porte bien son nom car il est en effet constitué d'un étang... et d'un coteau ! C'est un boisé urbain de bonne dimension avec des habitats très variés : marécage, pinède, cédrière, bétulaie, ruisseau, etc. Il y a par endroit de bons dénivelés et des ravins (on ne texte pas en marchant SVP !), sans compter des fosses immenses au milieu des sentiers à plusieurs endroits (mais pourquoi ?). On y trouve aussi une grande piste cyclable (sous la ligne électrique) et des sentiers de randonnée qui se transforment en sentiers de raquettes et ski de fond en hiver.

Voici l'étang. Pas de chance, je n'ai pas vu de canards aujourd'hui.


Un petit ruisseau tranquille

Et le coteau. Vraiment, les gens jettent n'importe quoi dans la nature... surtout dans les boisés urbains.


Les voici, les voilà ! Les vedettes ! Mes premièred trémelles palmées de l'année ! La saison mycologique est lancée, c'est parti mon kiki !


Un gros arbre était tombé en travers du sentier, laissant derrière lui un énorme ganoderme des pruches.


Les tramètes versicolores, cette fois dans les tons d'orange et brun. Très jolies !


Dans un secteur du boisé, il y avait littéralement un tapis de trilles rouges. C'était de toute beauté !


Je ne suis pas très connaissante en matière de fougère, mais il me semblerait que celle-ci pourrait être une fière représentante de la matteucie fougère à l'autruche (connue sous l'appellation "Tête de violon"). Celles-ci seraient probablement trop vieilles pour être mangées, mais elles possèdent les écailles brunes caractéristiques. Ou peut-être que je me trompe.

3 commentaires:

  1. Oh! n'importe quoi dans le coteau :(

    Merci pour ce partage, ça me donne des repères "temps" en comparant le stade où est rendu la végétation de différents endroits.

    Je continue à scruter mon boisé régulièrement pour les champi... C'est la première année que je le fais avec des yeux consciemment ouverts sur les champignons. Je vois des choses que je n'avais jamais remarqué avant!

    RépondreSupprimer
  2. Quand on commence à regarder la nature avec des yeux bien ouverts, on remarque un tas de choses qu'on ne voyait pas avant. Et ça devient vite une obsession !! :) Par contre, pour la "vraie" saison des champis, il faudra attendre fin juillet. Avant ça il n'y a pas grand chose.

    RépondreSupprimer
  3. Ce bois est incroyable! Jen fais de la ceuillette de champinion depuis que jen suis tres jeune et cest un de mes hobbies preferes. il yen a de toutes les sortes, plutot a la fin de juillet, c la saison!!! Malheuresement, a tous ceux comme nous qui adorent la nature, ils commencent a construire de plus en plus et il vont detruire cette place formidable... pour contruire plus de condos et faire dautres rues. Comme parfois on voit des chevreuilles perdus, Jai meme vue deux coyotes hier, qui traversais chemin des anglais, cetais si beau a voir, je croyais pas mes yeux. mais vraiment si triste en meme temp.....

    RépondreSupprimer