mercredi 27 avril 2011

SORTIE PRINTANIÈRE : ÎLES DE BERTHIER - 24 AVRIL 2011

Oui, je suis pressée. Pressée de pouvoir dire que c'est enfin réellement le printemps et pressée que la saison des champignons commence pour de bon. Le printemps qu'on a cette année est plutôt tardif et a mauvais caractère on dirait. Mais il ne faut pas perdre espoir ! Je vous présente donc quelques clichés que j'ai pris lors d'une sortie dans les îles de Berthier à Pâques. Aucun champignon frais en vue, mais quelques polypores qui ont survécu à l'hiver dernier qui n'en finit pas de s'éterniser.

À regarder le paysage, on jurerait qu'on est plutôt à la fin novembre, et non pas aux portes du mois de mai !


Pourtant, on en a bel et bien la preuve ici : c'est le printemps !... enfin presque.


Moi qui croyais aller à la rencontre de tout un troupeau de bernaches et d'oies blanches, je me suis plutôt retrouvée nez à nez avec des pics, des mésanges, des marmottes et des goélands. Beaucoup de goélands.


La vigne recouvre tout ce qu'elle peut. Je la soupçonne d'étouffer les arbres, mais avouez que c'est plutôt joli comme motif !

Un beau pont en plywood qui inspire bien confiance... juste comme on les aime !


Et maintenant la maigre pièce de résistance : les champis !! Ou du moins ceux qui ont pu résister à l'hiver. On a ici un rare exemple de champignon à lames en piètre état.


Toute l'année on peut observer les tramètes parchemin sur le bois mort, la colonie s'agrandissant d'année en année.


On voit ici de beaux gros polypores qui ont survécu au froid et aux tempêtes.


Ces ganodermes (??) recouvraient l'ensemble d'un tronc d'arbre mort et étaient tout craquelés d'avoir survécu au froid, au vent et au gel.


Le polypore à feu s'observe facilement en toute saison.

La prochaine fois que je vous écrirai, j'espère que ce sera pour vous annoncer que j'ai enfin trouvé une grosse talle de morilles !

3 commentaires:

  1. Ouhhhhhhh des morilles! J'aimerais tellement ça en manger!!!!! Je n'en ai mangé que des séchées!!!! Je vais suivre les développement de près. C'est une superbe ballade que tu as faite et tes photos sont vraiment extra belles!

    RépondreSupprimer
  2. @ Kim : Chanceuse, je n'ai jamais goûté de morilles ! J'en ai cueilli 2 l'an dernier et je les ai séché. Il paraît que c'est mieux de les sécher. Elles sont toxiques si on les mange crues ou mal cuites (si on les cuit fraîches). J'ai passé l'hiver à chercher un habitat bien particulier pour les morilles et j'ai 3-4 spots que je dois aller explorer au court des prochaines semaines. À suivre !

    RépondreSupprimer
  3. Ok, la j'ai envie de quitter la ville puante et de connaitre les champignons... pour en cueillir et en manger sans m'empoisonner!

    RépondreSupprimer