lundi 20 août 2012

SORTIE MYCOLOGIQUE : STE-ÉMILIE-DE-L'ÉNERGIE - 19 AOÛT

Petite sortie à Ste-Émilie ce dimanche. Honnêtement, j'étais tellement découragée de la saison mycologique que j'ai laissé mon panier à champis dans le coffre de l'auto. À ce jour, je m'étais butée uniquement à des boisés secs et sans champis. Eh bien pour une fois, j'en ai eu pour mon argent !! Dès que j'entre dans le bois, je vois une grosse talle de bolets à pied glabrescent (mon préféré !!). Je fais ni une ni deux, je retourne chercher mon panier dans l'auto et je reviens. La plupart des champis étaient vieux, mous et infestés de vers, mais il y avait TELLEMENT de bolets à pied glabrescent partout aux abords de ce sentier que j'ai quand même réussi à trouver de jeunes spécimens potables.

Ma sortie n'a pas été très bonne pour ce qui est de la photo de champis (il aurait fallu que je passe 3-4 jours plus tôt) mais les paysages étaient superbes. On monte d'abord par un sentier qui semble aussi servir de rigole lors de la fonte des neiges, puis on grimpe une petite falaise pour aboutir sur une crête rocheuse tout en haut de la montagne. Le contraste des habitats est fulgurant !

Une des nombreuses talles de bolets à pied glabrescent. Moi j'en compte 10. Et vous ?

Les cèpes sont sortis ! Mais les vers les ont trouvé avant moi...

Un petit bolet poivré

Un bolet du genre Leccinum, facile à reconnaître avec les points noirs sur son pied. C'est un bon comestible mais il noircit entièrement à la cuisson

Le bolet à pied blanc exsude un liquide rosé sous ses pores

Duo de bolets peints

Une famille d'amanites tue-mouche

Ceci semble être un joli hygrophore

Le lentin en colimaçon a des lames très crénelées (voyez ses lames en dents de scie)

Une ramaire en devenir

Ma récolte, une fois rendue au sommet. Bolets à pied glabrescent, bolets à pied jaune vif, Leccinum sp. et un bolet pâle

La falaise à monter pour arriver sur la crête rocheuse

La vue d'en haut

La crête est couverte de lichen, c'est très joli




Un vieil arbre creux

dimanche 19 août 2012

SORTIE MYCOLOGIQUE : ÎLE D'ORLÉANS ET CAP TOURMENTE - 18 AOÛT

Ouais ben c'est vraiment une mauvaise année pour les champis ! Je suis allée dans le coin de Québec visiter des endroits où j'avais eu de superbes expériences mycologiques au cours des mois d'août précédents dont une belle cueillette de chanterelles l'an dernier. Résultat : RIEN ! Heureusement qu'il y avait beaucoup de champis sur les arbres à Cap Tourmente, ça nous a permis de faire quelques belles photos. Sinon, le boisé de l'île d'Orléans était carrément vide... Moi qui avait promis une belle sortie à mon papa, ça m'apprendra à parler trop vite !

Île d'Orléans - un secteur du sentier avec des bouleaux très blancs

Énorme clavicouronne en boîte sur une souche

Le crépidote méchuleux, pas comestible mais bien joli

Un myxomycète, possiblement l'arcyrie dénudée

La vue du belvédère de la falaise à Cap Tourmente

Ça faisait tellement longtemps que je voulais voir une volvaire ! Je vous présente la volvaire soyeuse, un excellent comestible.

On reconnaît les volvaires à la volve qu'on trouve à la base de leur pied et au fait qu'elles poussent sur le bois.

Une belle touffe de jeunes polypores écailleux

De jeunes pholiotes squarreuses. Vraiment jolies !

Pas trop sûre si c'est un polypore ou une sorte d'hydne...


Un champ de prêles !

Vous le reconnaissez ? Oui, c'est le pimbina, mais pas encore mûr !

L'allée était bordée de pimbina à perte de vue

Chenille Lophocampa maculata qui donnera éventuellement un beau papillon de nuit

jeudi 16 août 2012

SORTIE MYCO-BOTANIQUE : ST-JÉRÔME ET ST-ALPHONSE-RODRIGUEZ - 12 AOÛT

Double virée ! C'était surtout pour faire de la prospection. Je n'ai pas cueilli grand chose de comestible mais j'ai pu prendre quelques clichés intéressants. Une chose est sûre : c'est officiel, les champis sont sortis pour de bon. À vos paniers !

D'abord le site de St-Jérôme. C'est un petit boisé urbain que j'ai l'habitude de visiter pour les chanterelles. Pas de chance aujourd'hui, je n'en ai cueilli qu'une seule. Pas très loin, j'ai aussi trouvé de jeunes pleurotes.

Sur le chemin du retour, je me dis : "Pourquoi pas aller faire un tour dans le bois près de chez moi ?". Malheureusement il n'y avait rien de comestible mais il commençait tout de même à y avoir une belle variété d'espèces : amanites, bolets, laccaires, pézizes, entolomes. Il y avait aussi beaucoup de mûres pas mûres (j'y retournerai !).

Commençons d'abord par St-Jérôme :

Des pleurotes ! J'ai aussi trouvé une chanterelle, mais j'étais beaucoup trop énervée pour la prendre en photo...

La pholiote squarreuse est facile à reconnaître mais c'est un comestible médiocre, semble-t-il

Le marasme petite roue pousse en colonie sur le bois mois

Ceci semble être de jolies omphales

Un champi à identifier !

Ce ramaire semble être une clavicouronne en boîte

La chlorosplénie verdissante est un champignon très commun qu'on remarque le plus souvent par la présence de taches turquoises sur du bois mort. On voit ici sa fructification sous forme de petites cupules.

Je crois que ce champi est la mérule tremblante mais ça reste à confirmer hors de tout doute !

Les trémelles étaient présentes et bien gluantes !

Et finalement ce qui a pu être observé à St-Alphonse :

Duo de bébés bolets à pied velu, très communs dans le secteur

L'amanite à voile jaune

L'entolome saumon a fait son apparition !

Deux mycènes épingles montent la garde d'un géoglosse

Ceux-ci me semblent bien être des mycènes à bonnet

Les vesses de loup sont très présentes à ce temps-ci de l'année
 
Un petit microglosse en train de pousser

Ces pézizes étaient translucides. Je n'arrive pas à identifier l'espèce exacte

Un grand classique : la pézize poilue ! Voyez-vous les poils noirs sur le pourtour des champis ?

Les fruits de l'actée

Smilacine ou maïanthème ?

Des mûres, partout des mûres ! La plupart n'étaient pas mûres... j'y retournerai !

On m'a dit le nom de cette plante... m'en souviens plus :(

La gentiane - très jolie !

Ça aussi très joli, mais aucune idée de ce que c'est !