samedi 25 juin 2011

DES CHAMPIGNONS... À MA NOUVELLE MAISON !

Cette longue absence s'explique par mon déménagement. Au lieu de chercher des champis, je devais faire des boîtes. Mais c'est pour le mieux car j'habite maintenant au beau milieu de la forêt lanaudoise, à St-Alphonse-Rodriguez, paradis du champi ! J'ai déjà trouvé 3 espèces sur mon terrain et 1 espèce chez la voisine (une amanite à voile jaune).

J'ai tout un paquet d'épinettes sur mon terrain et sous celles-ci poussent des colonies de petits champignons que je crois être des marasmes à odeur d'ail. Du moins, ils correspondent parfaitement à la description... mais je ne trouve pas qu'ils sentent l'ail ! Ils sentent toutefois terriblement bons et ont bon goût. J'en ai actuellement plusieurs centaines sur le terrain, de quoi faire un festin car le marasme à odeur d'ail est un champignon comestible. À la taille qu'il a (moins de 1 cm de diamètre pour le chapeau), on a intérêt à en cueillir beaucoup !

dimanche 5 juin 2011

L'HERBE À PUCE : UNE PLANTE À CONNAÎTRE... ET ÉVITER !

On s'est tous déjà fait dire de faire attention à l'herbe à puce, mais combien d'entre nous savent réellement la reconnaître ? Moi-même, jusqu'à tout dernièrement, je n'aurais pas pu la reconnaître hors de tout doute. Toutefois, plus on passe du temps à l'extérieur, mieux on apprend à connaître les plantes qui nous entourent. Je vous propose donc un petit topo pour apprendre à reconnaître et éviter cette plante.


Le saviez vous ?

Le vrai nom de l'herbe à puce est le Sumac grimpant. Bien qu'elle déclenche des irritations chez la plupart des gens, certaines personnes y sont insensibles. D'ailleurs, votre chien peut se rouler dans l'herbe à puce comme bon lui semble sans aucun risque car la plante n'est pas toxique pour lui (mais n'allez pas le caresser par la suite !). D'ailleurs, plusieurs animaux peuvent manger la plante sans avoir aucune réaction.


Comment la reconnaître ?

L'herbe à puce pousse généralement en talle, les plants pouvant atteindre un mètre de haut. Ses feuilles sont caractéristiques en ce sens qu'elles poussent toujours par groupe de trois. Elles sont vertes, lisses et brillantes. Les nouvelles feuilles au printemps présentent un mélange de rouge et vert dans les mêmes tons que la laitue frisée rouge et verte. La plante produit des fruits qui sont situés près de la tige, sous les feuilles.

Voyez les fleurs en boutons près de la tige

Un contact entre l'huile sécrétée par la plante (urushiol) et la peau provoque des irritations, des rougeurs, des démangeaisons et des cloques pouvant survenir après un à sept jours. L'irritation se transmet d'ailleurs par le liquide qui s'écoule des plaies. Il faut compter au moins une semaine pour la guérison.

Si on a été en contact avec de l'herbe à puce, il est recommandé de laver les parties exposées (d'abord rincer à l'eau froide car le savon détruit la couche protectrice qui empêche l'huile d'atteindre la peau) et laver les vêtements à plusieurs reprises à l'eau chaude. Un petit bain pour le toutou serait aussi une bonne idée s'il a joué dans une belle talle. Si une irritation survient, pas grand chose à faire à part les compresses d'eau froide ... et prendre son mal en patience !

Ma recommandation : jamais de shorts ni de sandales quand on va en forêt !!

samedi 4 juin 2011

ET SI J'ORGANISAIS UNE SORTIE CHAMPIS CET ÉTÉ, ÇA VOUS DIRAIT ?

Ça fait maintenant deux ans que je fais de la mycologie. De juillet à octobre, je vais en forêt à toutes les fins de semaine et je ramène régulièrement de quoi faire un petit festin. Je me rends aussi compte que, malgré que cette activité soit peu répandue au Québec, les gens de mon entourage et ceux qui laissent des commentaires sur mes blogs s'intéressent au sujet mais ne sont pas certains de comment s'y prendre, où aller, comment ça marche.

Je vous propose donc d'organiser une sortie mycologique vers la fin de l'été dans Lanaudière (région de Rawdon). Ce serait une belle occasion de se rencontrer, de discuter, d'apprendre et de passer une journée en plein air. Mais attention, je vous avise tout de suite que cueillir des champignons n'est pas nécessairement de tout repos ! On se ramasse des branches d'épinette et des araignées en pleine figure, on se fait manger par les maringouins, on met régulièrement la main sur des limaces, on se met à genoux dans la boue, on marche principalement hors sentier mais on est tellement fier de notre récolte, et puis ça fait des aventures à raconter.

Exemple de cueillette de groupe à St-Alphonse, septembre 2009


Voici donc le plan plus détaillé que je propose :

Lieu : À déterminer (secteur Rawdon, Chertsey, St-Alphonse...), environ 1h-1h30 de Montréal

Date : À déterminer (entre la mi août et la mi septembre, un samedi ou un dimanche)

Équipement : Panier, couteau, souliers de marche, anti-moustiques, lunch, pantalons longs

Agenda :

10h : Arrivée
10h15 : Briefing sur la mycologie. Ce qu'on cherche, à quoi faire attention, défaire certains mythes, etc.
10h30 : Départ en forêt
12h30 : Dîner
13h30 : Identification, champignons comestibles vs toxiques, trucs, apprêter les champignons sauvages, etc.

Alors, ça vous dit ?

mercredi 1 juin 2011

PROMENADE DERRIÈRE CHEZ MOI

Je suis allée me promener derrière chez moi encore cette semaine et la semaine dernière pour suivre l'évolution des arbustes à fleurs. Les fleurs observées il y a deux semaines ont laissé place à d'autres. Les amélanchiers et les pruniers n'ont plus de fleurs, tandis que les cerisiers et les sorbiers sont en pleine floraison. Je combine donc dans ce billet des photos de cette semaine et de la semaine dernière. J'ai ai profité pour amener les chats avec moi, ils adorent prendre des marches dans le champ et me suivent comme des petits chiens !

Semaine du 23 mai :

Mystic ouvre le chemin !

Je ne crois pas me tromper en disant que j'ai ici affaire à un pommier qui pousse au milieu de ma talle de pruniers !

La preuve indubitable que ceci est un prunier : non seulement les fleurs ont du rose au centre, mais le tronc présente des épines.


Je ne pouvais pas ne pas vous montrer cette motte de picpics. Elle était grosse comme un ballon de soccer !! J'ai presque eu peur de trouver un de mes chats au centre de cette boule !!


Semaine du 30 mai :

Cette fois, je suis accompagnée de Clipi (à l'avant) et Pink (à l'arrière - il n'est pas à moi mais il aime prendre des marches)


Les fruits de l'amélanchier commencent à se développer.


Un beau sorbier en fleurs. Si vous croyez ne pas connaître le sorbier, remplacez les touffes de fleurs blanches par des touffes de petits fruits orange vif. Ça vous dit quelque chose maintenant ?


Je suis médusée par cet arbuste. Il a des fleurs de pommier, des épines de prunier et des feuilles de... ??? Vous le connaissez vous ?


Et un autre inconnu dans la liste !